Temps de lecture, 2 min.

Tout le monde connaît le problème, un vol retardé ou pire annulé. Dans ce cas de figure, vous ne voulez qu’une seule chose : être tenu(e) au courant le plus rapidement possible. Sabre, le plus grand réseau mondial de distribution pour la réservation de billets d’avion et d’hôtels, joue résolument la carte de l’intelligence artificielle. Il fait appel aux Services Cognitifs de Microsoft pour administrer une « chat box » (ou boîte de discussion), opérationnelle sur Facebook. Les clients peuvent ainsi obtenir très rapidement des informations correctes relatives à leurs vacances.

Sabre travaille pour 400 compagnies aériennes, 175.000 hôtels, 200 tour-opérateurs et 425.000 agences de voyage. Responsable des bornes d’enregistrement dans les aéroports mais aussi des portails de voyage, des réseaux de réservation, des systèmes de planification pour le personnel navigant et d’autres services encore, Sabre ne peut se permettre aucune défaillance et doit être accessible à tout moment.

À votre meilleure convenance

Dans un premier temps, c’est un bot (lisez agent logiciel automatique) qui répond aux questions des clients. Ainsi, les collaborateurs peuvent traiter les questions plus complexes et le travail peut en grande partie déjà être préparé. Autre avantage non négligeable : le bot est disponible 24 heures sur 24. L’utilisateur n’est donc plus tributaire des heures d’ouverture des centres d’appels, ce qui est tout bonus lorsque vous êtes en vacances à l’autre bout du monde dans un fuseau horaire différent.

Facebook

Plutôt que de concevoir sa propre plate-forme, Sabre a opté pour Facebook Messenger. Travailler par le biais d’une plate-forme existante – que la majorité des clients utilise déjà – facilite considérablement la prise de contact avec l’agence de voyage. Rien n’empêche bien entendu d’appliquer la technologie de Microsoft à d’autres plates-formes de chat discussion en temps réel telles que WhatsApp.

Le bot intelligent « omniglotte »

Sabre est actif dans le monde entier et en ce sens, la langue pourrait causer problème. C’est la raison pour laquelle la société fait appel à l’apprentissage automatique, qui permet au système de comprendre les dialectes locaux afin de répondre aux questions fréquemment posées dans les plus brefs délais. Pratique, non ?

La technologie intelligente de Microsoft vous permet désormais d’avoir l’assurance d’obtenir – quand il le faut – réponse à vos questions relatives à des vacances bien méritées.

Adoptez des applications cloud intelligentes

Découvrez dans ce guide étape par étape plus d’informations sur la mise en œuvre de l’IA, de l’apprentissage automatique et des architectures sans serveur dans Azure pour vos applications.

Découvrez d’autres articles connexes par industrie :

Commerce de détail

Education

Finance

Gouvernement

  • Le cash, c’est fini : un système de paiement mobile basé sur l’open source

    Le cash, c’est fini : un système de paiement mobile basé sur l’open source

    Depuis deux ans environ, la start-up iQ Payments mène avec succès une expérience à Turku, une ville universitaire finlandaise. Les usagers peuvent y payer leurs déplacements en bus avec une application mobile et n’ont ainsi plus besoin de payer en espèces. Et ce n’est qu’un début. À l’aide d’Azure, la très polyvalente plate-forme sur le […]

  • een groep mensen lopen voor een groot gebouw

    Imec montre sa vision de l’urbanisme avec un jumeau numérique d’Anvers

    Comme son nom l’indique, un jumeau numérique (« digital twin » en anglais) est le clone numérique d’un objet. Cette technique est utilisée depuis longtemps dans divers secteurs tels que la construction aéronautique et automobile pour réaliser des tests et des analyses virtuels, et ce, en temps réel. C’est toutefois la première fois qu’une version […]

Government

Industrie

Santé

Découvrez d’autres articles connexes par dossier :

Astuces

Digital Transformation

None

  • Tous au numérique: le data et le cloud sont les nouvelles matières premières

    Tous au numérique: le data et le cloud sont les nouvelles matières premières

    Toutes les entreprises deviendront des entreprises numériques », prédit Michael Beal, CEO de Microsoft Belgique et Luxembourg. « Pour survivre, il faudra construire des applications logicielles, s’adonner à l’analyse détaillée des données et utiliser les services du cloud. » Les données et le cloud deviennent ainsi les nouvelles matières premières de la transformation de l’entreprise. Dans le cadre […]

Presse

Récits de clients

Security & Privacy