Fille en train d'étudier

Mittelschule Kirchdorf : réinventer l’apprentissage hybride via la numérisation

Patrick Viaene

Patrick Viaene

Microsoft 365 Lead

Temps de lecture, 9 min.

« Ce que nous souhaitions vraiment obtenir pour nos élèves et pour nos enseignants, c’était la simplicité. Nos efforts en matière de numérisation nous ont permis de constater que l’utilisation de la technologie en complément de l’enseignement et de l’apprentissage traditionnels constitue un investissement pour l’avenir, non seulement de nos enfants, mais de tous. »

Martin Schnetzer, professeur et administrateur informatique à la Mittelschule Kirchdorf en Autriche, évoque la transformation numérique en cours depuis un an dans son école, et explique comment l’adoption de Microsoft Teams et d’appareils Surface a contribué à la réussite de l’opération.

C’est en assistant par hasard à une conférence sur l’enseignement que Schnetzer a eu l’idée d’initier pour son école une transformation numérique majeure, fondée non seulement sur des technologies de pointe, mais impliquant également la création d’un état d’esprit et d’une culture numériques susceptibles de façonner l’approche éducative de l’établissement.

« L’objectif était d’intégrer la technologie de façon transparente en classe afin d’améliorer l’enseignement et l’apprentissage, et non de remplacer des éléments essentiels à l’évolution des élèves », explique Martin Schnetzer. « À nos yeux, les résultats que nous avons obtenus prouvent que c’est possible. »

Une seule école inspire toute une communauté

L’aventure numérique de la Mittelschule Kirchdorf a débuté en mai 2019, lorsque Martin Schnetzer a assisté à la conférence sur l’enseignement Didacta Digital à Linz en Autriche. « Je me suis arrêté au stand de Microsoft et j’ai été impressionné par le support proposé par l’équipe, en particulier les Microsoft Innovative Educator Experts », se souvient Martin Schnetzer. « Ils m’ont montré les différents systèmes et applications, comment les utiliser sur le plan pédagogique et comment les implémenter au sein de notre école. J’ai su que c’était la technologie qu’il nous fallait. »

Située à Lustenau, le bourg le plus densément peuplé d’Autriche, la Mittelschule Kirchdorf emploie environ 35 professeurs et accueille 220 élèves. Tous les parents, surtout ceux d’origine modeste, espèrent qu’un enseignement de qualité offrira un meilleur avenir à leurs enfants.

L’école recherche sans cesse de nouvelles façons d’innover et d’améliorer l’inclusivité et l’égalité au sein de ses élèves, de permettre à chacun d’eux d’être plus efficace, quels que soient ses antécédents ou ses origines. Pour Martin Schnetzer, les technologies qu’il a découvertes ce jour-là se sont révélées essentielles à la réalisation de la mission de son école.

Pendant l’été, Martin Schnetzer et Sabine Müller, la directrice de la Mittelschule Kirchdorf, ont analysé les systèmes et les processus à l’école, impliquant progressivement leurs collègues. Ils savaient que, pour que les autorités pédagogiques approuvent ces technologies et que l’école en récolte les fruits, ils devaient concevoir un concept numérique flexible d’un point de vue pédagogique, centré sur l’élève et accessible à tous les élèves et enseignants, où qu’ils se trouvent.

Heureusement pour l’école, la numérisation dans le secteur de l’enseignement devenait prioritaire pour le ministère autrichien de l’éducation comme pour la municipalité, qui dès lors ont accepté de soutenir le concept et de financer la distribution d’appareils Microsoft Surface à l’école, ainsi que d’autres appareils destinés aux étudiants les moins favorisés pour une utilisation à domicile.

Une crise mondiale accélératrice de changement

« Notre concept est fondé sur l’apprentissage continu », explique Martin Schnetzer. « Il était important pour nous de développer une solution permettant l’apprentissage et l’enseignement hybrides, et qui soit compatible avec n’importe quel appareil, où qu’il se trouve, afin de ne désavantager aucun de nos élèves. »

En septembre, l’école avait configuré ses appareils Microsoft Surface, et avait, peu après, assigné Microsoft 365 à chacun de ses comptes utilisateur. À l’origine, l’équipe avait planifié un déploiement graduel des étapes suivantes, mais des circonstances externes ont entraîné une modification du planning.

« Dès le début de la pandémie mondiale du COVID-19, nous savions que nous devions agir vite afin d’éviter toute interruption de l’enseignement et de l’apprentissage », précise Sabine Müller. « Nous avons dès lors accéléré l’implémentation de notre concept numérique afin de nous préparer au nouveau paysage éducatif. »

En deux semaines à peine, ils ont implémenté Microsoft 365 et Microsoft Teams dans toute l’école, procédant tout d’abord à des tests avec quelques classes sélectionnées tout en définissant les critères requis. « Nous étions nerveux au moment d’implémenter ce nouvel environnement » , admet-elle, « mais, en fait, la transition s’est avérée rapide et fluide, et a généré davantage de bénéfices pour l’école que nous l’avions imaginé. »

L’apprentissage et l’enseignement hybrides se révèlent avantageux

La Mittelschule Kirchdorf a choisi Microsoft Intune pour la gestion de tous ses appareils via un système centralisé. « Microsoft Intune s’est avéré simple et facile à gérer », ajoute Martin Schnetzer. « Les élèves peuvent ouvrir leur appareil et tout est configuré et prêt à l’usage. » Dans Intune, ils ont créé deux groupes correspondant aux besoins différents des enseignants et des élèves, chacun disposant de ses propres programmes et paramètres.

« Nos enseignants ont suivi des formations en présentiel et en ligne obligatoires, ainsi qu’un coaching individuel », explique Martin Schnetzer. « Ainsi, ils ont pu améliorer leurs compétences numériques, ce qui leur a permis d’enseigner en toute confiance dans ce nouveau mode hybride. » La communication entre les enseignants et l’administration a été, elle aussi, grandement améliorée, le personnel bénéficiant d’une structure plus simple et plus claire ainsi que de salles de conférence numériques.

Les enseignants ont également le loisir de rejoindre la Microsoft Educator Community, une plate-forme qui leur permet d’apprendre, de s’améliorer et d’interagir entre eux. Grâce à cette initiative, Martin Schnetzer a obtenu la certification de Microsoft Innovative Educator Expert (MIEE), destinée à reconnaître les enseignants visionnaires à l’échelle mondiale.

« Je suis ravi d’appartenir à la communauté des MIEE », déclare Martin Schnetzer. « Si j’ai des questions, je les publie sur Microsoft Teams et chacun m’apporte son aide. Cela nous aide vraiment, mon école et moi-même, à trouver des solutions aux problèmes rencontrés. »

Dans leur travail quotidien, les enseignants mettent à présent en ligne leurs documents, devoirs et instructions sur OneNote, ce qui permet aux élèves d’apprendre quel que soit l’endroit où ils se trouvent, même lorsqu’ils sont absents de l’école pour cause de maladie. Compte tenu des mesures de distanciation liées à la crise sanitaire, l’école a élaboré un calendrier permettant d’accueillir de petits groupes d’élèves en alternance. Il suffit à ceux qui se trouvent chez eux de se connecter à Microsoft Teams pour voir leurs professeurs et leur poser des questions.

Outre la possibilité de suivre les cours n’importe où, la nouvelle technologie contribue significativement au bien-être des enfants. « Les élèves peuvent maintenant se connecter sans peine au monde numérique grâce à Microsoft Teams », poursuit Martin Schnetzer. « Après leurs cours, ils peuvent désormais se rendre dans des salles de discussion pour discuter entre eux. Cet échange social les a aidés à briser leur isolement. »

L’avenir de l’innovation pédagogique

Bien qu’il soit difficile de prédire ce que l’avenir nous réserve, le personnel et les élèves de la Mittelschule Kirchdorf espèrent que le ministère autrichien et la municipalité continueront à soutenir les écoles à long terme dans leurs efforts de numérisation. Entre-temps, l’école s’emploie sans cesse à trouver des pistes d’amélioration et d’innovation.

« Nous faisons à présent partie d’une nouvelle stratégie gouvernementale appelée le « plan en huit points », qui débute en septembre », ajoute Martin Schnetzer. « Les enfants des premier et deuxième degrés peuvent obtenir un appareil de la part du gouvernement autrichien et apprendre ainsi à utiliser les nouvelles technologies que nous avons implémentées. Il s’agit d’une excellente initiative. »

Cela dit, pour ceux qui travaillent ou suivent les cours à la Mittelschule Kirchdorf, il est évident que leur réussite est due, en réalité, à la décision d’aller au-delà de la simple distribution d’appareils aux élèves.

« Nous espérons que d’autres écoles autrichiennes et européennes s’inspireront de cet exemple, non seulement pour équiper leurs élèves d’appareils dans la mesure du possible, mais aussi pour créer leur propre concept numérique global, capable de soutenir un apprentissage et un enseignement hybrides et centrés sur les élèves et d’améliorer leur bien-être, tout comme celui des employés », précise encore Martin Schnetzer.

« Plus que tout », poursuit-il, « nous espérons que d’autres écoles verront à quel point il est simple de mettre en œuvre une transformation numérique. Les enseignants ne doivent pas craindre d’intégrer de nouvelles technologies, et nous encourageons au contraire les écoles à essayer et à constater par elles-mêmes les résultats incroyables qu’elles peuvent obtenir. »

Découvrez d’autres articles connexes par industrie :

Commerce de détail

Finance

Gouvernement

  • Deux personnes en intérieur, utilisant une Surface Go dans un bureau

    Comment les technologies transforment le travail des gouvernements

    Les gouvernements assument des responsabilités capitales à l’égard de leurs citoyens. Les personnes dépendent des services gouvernementaux plus que de n’importe quelle institution. Que ce soit pour la santé, l’éducation, les affaires, les routes, les voies ferrées ou encore l’eau, il est essentiel que les services publics se positionnent toujours à l’avant-garde des tendances sociales […]

  • Grâce à l’automatisation, VLAIO offre un service davantage orienté client

    Grâce à l’automatisation, VLAIO offre un service davantage orienté client

    La numérisation est au centre des préoccupations dans toutes les organisations, y compris les institutions publiques. Dans son objectif de mettre en place une « numérisation radicale » et d’offrir un service piloté par les données, VLAIO (Agence flamande de l’Innovation et de l’Entrepreneuriat) donne l’exemple d’un organisme public doté d’une forte ambition numérique. Après sa fusion, […]

Government

Industrie

Santé

  • Une femme en train de passer un scanner

    La maintenance prédictive améliore la qualité de vie des personnes atteintes du cancer

    Le cancer touche plus de 17 millions de personnes chaque année, et on s’attend à ce que ce chiffre augmente considérablement dans les années à venir. Un traitement efficace et économique est dès lors essentiel. En déployant Microsoft Azure IoT, IBA Worldwide, un des principaux développeurs d’équipement médical conçu pour traiter le cancer, a pu réduire […]

  • LNZ amène le guichet chez vous grâce au cloud

    LNZ amène le guichet chez vous grâce au cloud

    Le mot « mutuelle » vous évoque automatiquement de la paperasse à n’en plus finir. En mettant à disposition un guichet électronique permettant de faire bien plus que simplement consulter ses documents en ligne, l’Union nationale des Mutualités neutres vient changer cette perception. Fini les queues au guichet « Devoir faire la queue dans une […]

Découvrez d’autres articles connexes par dossier :

Astuces

Digital Transformation

None

  • Tous au numérique: le data et le cloud sont les nouvelles matières premières

    Tous au numérique: le data et le cloud sont les nouvelles matières premières

    Toutes les entreprises deviendront des entreprises numériques », prédit Michael Beal, CEO de Microsoft Belgique et Luxembourg. « Pour survivre, il faudra construire des applications logicielles, s’adonner à l’analyse détaillée des données et utiliser les services du cloud. » Les données et le cloud deviennent ainsi les nouvelles matières premières de la transformation de l’entreprise. Dans le cadre […]

Presse

  • Peter Maynard staat op een podium en geeft een presentatie.

    Peter Maynard dévoile le potentiel de la réalité mixte

    Peter Maynard, Director of Program Management chez Microsoft, révèle les fascinantes perspectives de la réalité mixte. Cet exposé a eu lieu lors de la conférence SuperNova à Anvers (27-30 septembre 2018). Le monde évolue vers le port de casques de réalité virtuelle tels que HoloLens de Microsoft dont le champ d’application est extrêmement large. À […]

Récits de clients

Security & Privacy