Voici comment préparer votre organisation à l’avenir grâce à l’apprentissage automatique

Olivier Carpentier De Changy

Olivier Carpentier De Changy

Business Group Lead Cloud & Enterprise

Temps de lecture, 3 min.

Grâce à l’apprentissage automatique, les organisations perfectionnent leurs services. On peut ainsi gagner du temps et de l’argent tout en améliorant la qualité. Voici trois conseils pour vous y aider.

1. Mettez en place un contact automatique

Les contacts robotisés permettent des économies de personnel. De plus, les clients, les consommateurs et les patients reçoivent plus vite une réponse à leurs questions, sans savoir qu’ils communiquent avec un logiciel. La solution d’apprentissage automatique analyse les données et les algorithmes. Comme il est possible de leur associer des réponses et des prévisions, les organisations peuvent automatiser les contacts avec leurs relations. Si vous souhaitez déléguer votre communication de base à un système robotisé, la plate-forme sur le cloud Microsoft Azure est une excellente base de départ.

2. Osez faire des prévisions

Le contact automatisé avec des clients n’est qu’un des aspects des possibilités de l’apprentissage automatique. En combinant données et algorithmes, il est aussi possible de faire des prévisions (Predetective Analytics), par exemple avec Cortana Analytics. Cela peut aller très loin. Ainsi, l’apprentissage automatique peut permettre à des organismes de santé de déterminer quels sont les patients ayant un risque de développer une certaine maladie. Pour cela, on utilise notamment des données concernant des hospitalisations répétées, les durées d’hospitalisation et les infections nosocomiales. Au niveau individuel également, il est possible d’effectuer des calculs de probabilité. Pour les spécialistes, ces informations sont très précieuses, car elles peuvent leur servir à prendre des mesures de prévention. L’apprentissage automatique peut faire littéralement la différence entre la vie et la mort.

L’entreprise suédoise Optolexia aide les écoles à détecter à un stade précoce la dyslexie chez les élèves grâce à l’apprentissage automatique sur le cloud.

L’entreprise suédoise Optolexia aide les écoles à détecter à un stade précoce la dyslexie chez les élèves grâce à l’apprentissage automatique sur le cloud.

En plus des organismes de santé, les possibilités prévisionnelles de l’apprentissage automatique sont aussi utiles à d’autres organisations. Les entreprises peuvent par exemple utiliser cette technologie pour prévoir avec une grande précision leur chiffre d’affaires pour l’année suivante. Ou bien on peut déterminer les risques représentés par un client important et prévoir si celui-ci risque de frauder par la suite. Dans ce cadre, les possibilités de l’apprentissage automatique sont infinies.

3. Optez pour une gestion responsable des données

Une gestion responsable des données est un impératif pour toute organisation ! Prenez l’exemple du secteur de la santé. On estime qu’environ 30 % de toutes les données mondiales proviennent de ce secteur. Et ces données ne cessent d’augmenter en raison de l’usage croissant d’appareils de pointe. Ces informations historiques peuvent être déterminantes. Plus il y a de données, plus la fiabilité des prévisions augmente. Une gestion responsable des données a donc une influence favorable sur la qualité de l’organisation.

Apprenez de l’expérience de nos clients avec l’e-book Cloud Strategy

Découvrez dans cet e-book comment migrer votre entreprise dans le cloud en toute efficacité et en toute sûreté.

Essayez Microsoft Azure gratuitement

Commencez à élaborer votre prochaine idée de génie avec Azure

Découvrez d’autres articles connexes par industrie :

Commerce de détail

Education

  • Fille en train d'étudier

    Mittelschule Kirchdorf : réinventer l’apprentissage hybride via la numérisation

    « Ce que nous souhaitions vraiment obtenir pour nos élèves et pour nos enseignants, c’était la simplicité. Nos efforts en matière de numérisation nous ont permis de constater que l’utilisation de la technologie en complément de l’enseignement et de l’apprentissage traditionnels constitue un investissement pour l’avenir, non seulement de nos enfants, mais de tous. » […]

Finance

Gouvernement

  • een groep mensen lopen voor een groot gebouw

    Imec montre sa vision de l’urbanisme avec un jumeau numérique d’Anvers

    Comme son nom l’indique, un jumeau numérique (« digital twin » en anglais) est le clone numérique d’un objet. Cette technique est utilisée depuis longtemps dans divers secteurs tels que la construction aéronautique et automobile pour réaliser des tests et des analyses virtuels, et ce, en temps réel. C’est toutefois la première fois qu’une version […]

  • Deux personnes en intérieur, utilisant une Surface Go dans un bureau

    Comment les technologies transforment le travail des gouvernements

    Les gouvernements assument des responsabilités capitales à l’égard de leurs citoyens. Les personnes dépendent des services gouvernementaux plus que de n’importe quelle institution. Que ce soit pour la santé, l’éducation, les affaires, les routes, les voies ferrées ou encore l’eau, il est essentiel que les services publics se positionnent toujours à l’avant-garde des tendances sociales […]

Government

Industrie

Santé

Découvrez d’autres articles connexes par dossier :

Astuces

Digital Transformation

  • Grâce à l’automatisation, VLAIO offre un service davantage orienté client

    Grâce à l’automatisation, VLAIO offre un service davantage orienté client

    La numérisation est au centre des préoccupations dans toutes les organisations, y compris les institutions publiques. Dans son objectif de mettre en place une « numérisation radicale » et d’offrir un service piloté par les données, VLAIO (Agence flamande de l’Innovation et de l’Entrepreneuriat) donne l’exemple d’un organisme public doté d’une forte ambition numérique. Après sa fusion, […]

None

Presse

  • Econocom va proposer l’HoloLens as a Service

    Econocom va proposer l’HoloLens as a Service

    Le fournisseur IT et financier Econocom proposera dorénavant aux entreprises l’HoloLens de Microsoft en formule d’abonnement. Voilà qui devrait rendre plus supportable le coût du travail en réalité mixte.

Récits de clients

  • Le cash, c’est fini : un système de paiement mobile basé sur l’open source

    Le cash, c’est fini : un système de paiement mobile basé sur l’open source

    Depuis deux ans environ, la start-up iQ Payments mène avec succès une expérience à Turku, une ville universitaire finlandaise. Les usagers peuvent y payer leurs déplacements en bus avec une application mobile et n’ont ainsi plus besoin de payer en espèces. Et ce n’est qu’un début. À l’aide d’Azure, la très polyvalente plate-forme sur le […]

Security & Privacy