Passer directement au contenu principal

6 mythes démystifiés : ce que vous ne saviez pas encore à propos du cloud

Olivier Carpentier De Changy

Olivier Carpentier De Changy

Business Group Lead Cloud & Enterprise

Temps de lecture, 4 min.

Tout le monde peut-il accéder à mes données ? La migration ne nous en demande-t-elle pas trop ? Et dois-je migrer en une seule fois ? Nous apportons volontiers les réponses appropriées à ces questions et à bien d’autres encore que vous vous posez à propos du cloud, pour que vous puissiez profiter tranquillement de tous les avantages.

Cloud, cloud computing, outsourcing, IaaS, PaaS, SaaS : l’arbre ne cache-t-il pas la forêt ? Une grande confusion règne à propos de la définition exacte du concept. Et qui dit confusion, dit presque toujours aussi mythes et idées reçues.

C’est dommage, car le cloud crée justement de nombreuses opportunités, également pour les comptables et les bureaux administratifs. C’est pourquoi nous rappelons les 6 principaux mythes à propos du cloud, en précisant les faits tels qu’ils sont réellement.

1. Tout le monde peut accéder à mes fichiers en ligne

La croyance selon laquelle les espions industriels, les cybercriminels et les pouvoirs publics peuvent tout simplement consulter les données en ligne, est un mythe persistant. Chez Microsoft, nous mettons tout en œuvre pour protéger vos données. Ainsi, nous garantissons que vous seul pouvez accéder à vos documents, et personne d’autre.

  • Grâce à des contrôles stricts et à une conception intelligente, il est impossible que vos données soient « mélangées » avec celles d’autres entreprises.
  • Microsoft est le premier grand fournisseur de cloud à répondre aux exigences de la norme internationale sur la protection des données dans le cloud.
  • Nous stockons toutes vos données en Europe.

2. Les fichiers sont plus en sécurité en local que dans le cloud

Il est logique qu’intuitivement, vous ayez davantage confiance dans votre propre stockage visible que dans un système invisible situé à distance. Mais : dans quelle mesure vos fichiers stockés localement sont-ils réellement bien protégés ? En revanche, le cloud est entièrement axé sur la sécurité, l’accessibilité et la fiabilité. Ce n’est donc pas un hasard si le cloud Microsoft est certifié ISO.

3. Le Cloud est un scénario tout-ou-rien

Il n’est absolument pas nécessaire de déplacer en une seule fois l’ensemble de vos données. La plupart des entreprises suivent une approche hybride. Elles commencent, par exemple, par leur messagerie électronique. Si cela fonctionne et que cela leur plaît, elles enchaînent par exemple avec le pack Office ou les fichiers auxquelles elles veulent avoir accès n’importe où et n’importe quand.

4. Le cloud rend les informaticiens superflus

La migration vers le cloud signifie avant tout que le travail des informaticiens devient plus agréable. Ils n’ont plus besoin de se soucier de la maintenance de serveurs et de fichiers perdus. Ces techniciens peuvent justement se concentrer sur ce qu’ils font le mieux : réfléchir à des solutions pour relever les défis au sein de votre entreprise.

En outre, le passage au cloud fait économiser de l’argent. Vous pouvez réduire considérablement la part de votre budget d’investissement imputée à l’achat et à la configuration de matériel informatique. De même, vous ne perdez plus de temps avec les mises à jour et tout le monde peut continuer à travailler avec le logiciel le plus récent.

5. La migration, c’est trop compliqué pour mon entreprise

Bien sûr qu’une migration est un changement radical. En fin de compte, vous voulez simplement faire votre travail. Afin de pouvoir profiter aussi rapidement que possible des avantages que propose le cloud, Microsoft donne par exemple des conseils et des informations sur toutes les parties techniques, comme pare-feu et proxy. Nous proposons également des outils en ligne pour permettre à la migration de se dérouler le plus souplement possible. Pour de nombreuses petites entreprises, ces défis ne jouent d’ailleurs aucun ou presque aucun rôle. Ce n’est qu’une question de suivi de la configuration automatique.

6. La messagerie électronique dans le cloud n’apporte aucun avantage

Une messagerie électronique est une messagerie électronique, non ? Certes, mais les logiciels autour sont souvent complexes et exigent une maintenance délicate. Si vous migrez la messagerie électronique dans le cloud, vous êtes sûr de travailler toujours avec la dernière version. De même, les mises à jour et correctifs apportés aux logiciels sont récupérés automatiquement dès qu’ils sont disponibles. Cela donne justement ce sentiment de sécurité si nécessaire.

En outre, Outlook propose une gestion des droits relatifs à l’information (IRM), qui vous permet de déterminer vous-même les utilisateurs qui ont accès ou non aux informations. Et avec une boîte de réception de 50 Go, vous avez vraiment de quoi voir venir.

Apprenez de l’expérience de nos clients avec l’e-book Cloud Strategy

Découvrez dans cet e-book comment migrer votre entreprise dans le cloud en toute efficacité et en toute sûreté.

Essayez Microsoft Azure gratuitement

Commencez à élaborer votre prochaine idée de génie avec Azure

Education

Finance

Government

Manufacturing

Retail

Santé

  • Hôpitaux: cloud ou pas cloud?

    Hôpitaux: cloud ou pas cloud?

    Les hôpitaux sont confrontés à une inflation sans précédent des données. “Les progrès de l’imagerie, notamment, entraînent le traitement et le stockage de fichiers de plus en plus lourds”, relève Pierre Jacmin, CIO du Grand Hôpital de Charleroi. Pour Elena Bonfiglioli, Senior Director Health Industry de Microsoft, “le cloud est la meilleure façon de protéger […]

  • Orthodontist Martin toont zijn patiënten met de #SurfaceStudio in 3D hoe hun gebit er zal uitzien na de behandeling.

    Disruption dans le fauteuil du dentiste

    L’orthodontiste Martin Schoonbroodt a la capacité de montrer à ses patients à l’aide du SurfaceStudio en 3D à quoi ressembleront leurs dents après intervention.