Chez Proximus, chaque employé dispose de son propre assistant personnel dans le cloud

01 juin 2018 · Temps de lecture 3 min.

Vous les connaissez, ces logiciels complexes pour demander vos jours de congé, qui font perdre un temps précieux tout à la fois à l’employé et à l’employeur. Et que diriez-vous si ces demandes de congés rimaient avec rapidité, simplicité et sécurité ? Cette question préoccupait également Proximus.

Cela fait bientôt six mois que le plus grand opérateur belge simplifie la vie de ses employés avec Spencer. Cette application d’assistance personnelle aide les membres du personnel à demander leurs jours de congé facilement et rapidement. « C’est un exemple parmi d’autres de la façon dont la technologie à taille humaine augmente l’efficacité au sein d’une organisation », déclare Serge Peeters, Vice President HR Employee Services & Operations chez Proximus.

82 % des employés utilisent Spencer

« Le grand atout de Spencer est qu’il va de pair avec notre logiciel RH existant. Il l’habille pour ainsi dire d’une couche visuellement attrayante. », ajoute Serge Peeters. Et cela augmente sensiblement la facilité d’utilisation. Des 8.000 employés que compte Proximus (techniciens et cadres supérieurs confondus), 6.500 utilisent déjà l’application à l’heure actuelle. « C’est un immense succès. Et pas uniquement auprès de la jeune génération, mais à travers toutes les tranches d’âge. » L’application, hébergée sur le Cloud Azure de Microsoft, est disponible pour Android et iOS.

Homme en utilisant l'application Spencer sur son smartphone.

Serge Peeters, Vice President HR Employee Services & Operations Proximus.

Demander des jours de congé : la simplicité même

Après seulement 6 mois d’utilisation, il ressort déjà clairement que les employés apprécient la facilité de pouvoir demander leurs jours de congé via leur smartphone. Il leur suffit de prendre leur smartphone, de sélectionner les jours de congé souhaités à l’écran et la demande est enregistrée. « Nous constatons que les demandes de congés se font principalement au domicile de nos employés, en dehors des heures de travail. Avec Spencer, ils n’ont plus besoin d’allumer leur laptop ou PC. »

 Image de l'application Spencer, utilisée par Proximus.

Grâce à la technologie cloud de Microsoft

« Notre application s’adresse aux utilisateurs finaux. Nous voulons leur offrir de la convivialité, en sus des systèmes existants au sein de leur entreprise, » affirme Maarten Raemdonck, Co-CEO & Head of Product chez Spencer. « Ainsi, en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire, nous rendons des tâches complexes d’une simplicité déconcertante. » Raemdonck, Co-CEO & Head of Product chez Spencer. « Ainsi, nous rendons des tâches complexes aussitôt d’une simplicité déconcertante et nous facilitons des processus complexes. » « La majorité de nos clients sont de grandes entreprises. Elles utilisent toutes le logiciel Microsoft Office et généralement aussi Microsoft Office 365. En optant pour Microsoft Azure, l’intégration se déroule à merveille. »

Maarten Raemdonck debout devant son bureau.

Maarten Raemdonck, Co-CEO & Head of product Spencer

Et demain ?

Proximus vient de compléter la migration intégrale des serveurs Microsoft Exchange sur site vers Office 365. « Bientôt, Spencer sera également en mesure d’enclencher automatiquement la fonction « out of office » des employés, après acceptation de leurs jours de congé. Et l’interface avec leur agenda permet de vérifier si des réunions sont ou non prévues pendant leur absence.»

Serge Peeters : « Proximus croit fermement en l’avenir de Spencer. La prochaine étape aura trait à la gestion des absences pour maladie. Nous examinons en outre la possibilité d’inclure d’autres processus dans l’application, tels que la gestion d’événements, des fonctions de communication et le remboursement des notes de frais. Nous cherchons ainsi à favoriser l’interaction entre nos employés. »