Université de Nyenrode: connexion unifiée des sources de données

Joris  Aeles

Joris Aeles

Azure Business Group Lead

Temps de lecture, 9 min.

L’Université de Nyenrode était en pleine conception de l’intégration d’un nouveau système financier en mode SaaS lorsqu’elle s’est rendu compte que le processus pour connecter cette solution à d’autres systèmes serait plus compliqué que prévu. Elle a donc cherché de l’aide auprès de Wortell, un membre du réseau de partenaires Microsoft (MPN), qui lui a suggéré d’introduire Azure Unified Pipeline afin d’harmoniser les connexions de données dans l’ensemble de son paysage informatique.

« Pendant des années, nous avons considéré notre infrastructure informatique comme une salade mixte, à savoir un mélange d’ingrédients hétéroclites mais fonctionnant ensemble. Mais à y regarder de plus près, nous avons dû constater par la force des choses que notre infrastructure s’apparentait plutôt à un plat de spaghettis emmêlés, entièrement recouvert de fromage fondu. »

Hans Wim Kroodsma, responsable informatique à l’Université de Nyenrode, se souvient du moment où lui et son équipe ont entamé la sélection d’un nouveau système financier en 2019. Très vite, ils se sont retrouvés confrontés à plusieurs problèmes complexes qui les ont contraints à procéder à une refonte complète de l’infrastructure d’intégration des données de l’université.

« Nous mettions en œuvre un programme d’optimisation à l’échelle de l’institution, et le premier objectif était tout simplement de remplacer le système financier », explique-t-il. « Nous nous sommes vite rendu compte qu’un réseau complexe d’applications interconnectées nous contraignait à toutes les remplacer et les intégrer. Chaque intégration avait son propre échange de données standardisé. Ce qui devait être un remplacement relativement simple du système a entraîné une multitude de changements en cascade. »

Selon Hans Nouwens, architecte d’entreprise à l’Université de Nyenrode, ce n’est guère un cas isolé dans le secteur de l’enseignement.

« Depuis des années, de nombreux fournisseurs d’enseignement choisissent des applications métier, pour les finances et les RH par exemple, en optant pour les meilleures de leur catégorie. Ce n’est que récemment qu’ils se sont rendu compte que ce n’étaient pas les applications individuelles qui étaient importantes, mais bien leur intégration dans leur ensemble qui permettra de soutenir les fonctions de l’entreprise. »

M. Kroodsma et son équipe ont vite compris qu’il serait impossible de remplacer le système financier sans qu’il n’y ait d’impact sur le reste du paysage informatique. Incapable de prendre en charge une suite d’intégration des applications aussi complexe, l’équipe a cherché une solution qui pourrait harmoniser les connexions. Ils l’ont trouvée : Azure Unified Pipeline.

Une université traditionnelle avec une approche moderne

Avec plus de 6.000 étudiants et cadres inscrits chaque année et près de 400 employés, l’Université de Nyenrode se démarque de la plupart de ses concurrents. « L’Université de Nyenrode a été fondée en 1946 par des hommes d’affaires qui voulaient instruire une nouvelle génération de chefs d’entreprise pour contribuer à la relance de l’économie d’après-guerre », explique M. Kroodsma.

Grâce à sa combinaison de connaissances académiques et de l’intérêt porté au développement personnel, elle a gagné en prestige, ce qui a attiré des étudiants du monde entier. « Nyenrode est différent », poursuit-il. « Par exemple, si d’autres universités ont un campus moderne avec de grands immeubles, Nyenrode est situé sur un domaine classique et a ouvert un deuxième campus plus métropolitain à Amsterdam il y a quelques années. »

Le campus de Breukelen possède un château qui date du 13e siècle. Ses murs anciens ne sont toutefois qu’une façade, car à l’intérieur, c’est un institut d’enseignement et de recherche moderne et technologique qui met tout en œuvre pour innover en gestion d’entreprise.

La manière dont l’équipe informatique a envisagé la nécessité de repenser son paysage informatique l’an dernier en est un excellent exemple.

« Nous avons d’abord abordé tous les systèmes de manière séparée et indépendante. Mais, rapidement, nous avons compris que ces systèmes devaient se parler et être connectés de manière beaucoup plus efficace », explique Karel Ramdin, chef de projet à l’Université de Nyenrode.

« Cette situation nous a incités à contacter Wortell, un partenaire de Microsoft, et à explorer les avantages offerts par Azure Unified Pipelines de Microsoft. »

Les défis de l’harmonisation des échanges de données

Le processus de numérisation lancé dernièrement par le secteur de l’enseignement entraîne un remplacement de la plupart des systèmes par des applications logicielles en tant que services (SaaS). Bien que les SaaS soient une solution bien établie pour les processus d’enseignement et d’apprentissage, il s’agit d’une nouveauté dans des services tels que les finances et les RH.

L’intégration de ces systèmes est devenue une composante importante pour les départements informatiques. Mais comme l’explique M. Nouwens, l’échange de données entre ces solutions se fait généralement de manière fragmentée et non flexible.

« Au départ, nous avions une multitude de fournisseurs différents, de technologies différentes et de façons différentes de travailler. Ainsi, chaque fournisseur avait sa propre solution, sa propre technologie, ce qui rend l’implémentation des changements de plus en plus compliquée pour nos gestionnaires d’applications », explique-t-il. « Nous avions besoin de créer des connexions poste à poste à couplage souple qui nous permettraient d’agir sur différentes sources de données sans incidence sur l’ensemble du réseau d’intégrations. »

C’est à ce moment-là que l’intégrateur cloud local de Microsoft, Wortell, est entré en scène. « Lorsque Nyenrode est venu nous voir, nous avons en tout premier lieu dessiné physiquement sur un tableau blanc les applications et les liens entre elles », se souvient Don van Meel, architecte de solutions cloud chez Wortell.

C’est l’étincelle qui les a amenés, lui et son collègue Perry Lambrechts, à finalement opter pour l’approche Azure Unified Pipeline. Cette solution cloud native est un principe d’architecture basé sur les services d’information Azure et d’autres composants de la plate-forme Azure as a Service (PaaS), le tout combiné aux meilleures pratiques de Microsoft. Elle permet d’échanger des données entre les différents systèmes au sein de l’entreprise de Nyenrode, par exemple, de l’administration étudiante à la comptabilité, et de la comptabilité au système de gestion des installations.

« Nous avons un système d’informations des étudiants qui conserve les registres pédagogiques et qui leur envoie une facture lorsqu’ils doivent payer leurs frais de scolarité », explique M. Nouwens. « Azure Unified Pipeline nous permet d’échanger ces données avec l’application de comptabilité financière, tout en donnant aux gestionnaires la possibilité d’utiliser des éléments individuels sans incidence sur le fonctionnement global du réseau d’intégrations. »

Les avantages de l’implémentation d’Azure Unified Pipeline

Depuis son implémentation, Azure Unified Pipeline continue de s’avérer bénéfique pour l’université.

« L’un de ses principaux avantages est qu’il nous donne la possibilité de voir circuler les données, de les déboguer et de les surveiller », explique M. Nouwens, louant le niveau de flexibilité que la solution confère à son équipe.

Elle devrait également bénéficier d’un meilleur contrôle maintenant que Wortell a terminé la phase de développement avec Azure Unified Pipeline et passe à la maintenance. « Nous avons mis au point une solution qui ne fera pas uniquement office de boîte noire pour Nyenrode, mais qui leur donnera la possibilité d’intervenir dans certaines situations », ajoute M. Lambrechts.

« Résultat, tous les gestionnaires des applications de l’université ont accès à l’environnement Azure, ce qui leur permet de surveiller, de contrôler et de retracer leurs flux de données.

« Ils peuvent également exécuter des requêtes dans la base de données pour inspecter les journaux de transactions, ainsi que pour arrêter et démarrer les connexions. Ainsi, en cas de problème, ils peuvent aller sur Azure et l’activer et le désactiver à leur convenance. »

Le regard tourné vers l’avenir

Le succès d’Azure Unified Pipeline a convaincu Wortell et Nyenrode de travailler avec plus de solutions et de sources de données.

« Nous avons déjà commencé à analyser la possibilité de connecter la source de données de l’administration étudiante à notre CRM sur la base de Microsoft Dynamics 365 », explique M. Ramdin, qui ajoute que la gestion des installations est également à l’étude.

Entre-temps, Wortell a automatisé le processus de déploiement, ce qui a permis d’améliorer et de rendre plus rapides le développement et l’implémentation de nouvelles instances de Azure Unified Pipeline.

En fin de compte, l’objectif est de continuer à construire l’ensemble du réseau d’intégrations de données de Nyenrode par l’intermédiaire d’Azure Unified Pipeline. « Nous faisons évoluer le réseau en permanence, et nous pouvons le faire avec une plus grande flexibilité », ajoute M. Nouwens. « Nous pouvons même changer de produits et de fournisseurs SaaS. Du moment que nous avons accès aux mêmes informations, ce n’est pas un problème pour nous. C’est la souplesse sans précédent dont nous avons besoin pour soutenir nos entreprises en pleine évolution dans le secteur de l’enseignement supérieur. »

Ce n’est pas qu’un avantage supplémentaire pour Nyenrode : c’est aussi une fierté pour les architectes Wortell. « Nous avons créé un modèle d’intégration et une plate-forme de déploiement à l’épreuve du temps », conclut M. Lambrechts.

Il ajoute : « C’était l’une des conditions initiales que nous nous sommes imposées, parce que c’est facile d’implémenter quelque chose qui pourrait résoudre leur problème dans l’immédiat, mais il leur fallait une solution qu’ils pourraient utiliser à n’importe quelle fin à l’avenir. »

Roadmap to Digital Infinity: How to become an Intelligence Driven Organization

Libérez le potentiel de votre organisation à l’aide du guide pratique de Microsoft sur l’exploitation des données et de l’IA.

Découvrez d’autres articles connexes par industrie :

Commerce de détail

Education

Finance

Gouvernement

Government

Industrie

Santé

Découvrez d’autres articles connexes par dossier :

Astuces

Digital Transformation

  • Les producteurs de pommes de terre profitent de l’innovation technologique d’AVR et de capteurs (IdO)

    Les producteurs de pommes de terre profitent de l’innovation technologique d’AVR et de capteurs (IdO)

    À Roulers (Roeselare en flamand), mieux connue des initiés sous l’appellation ‘Potato valley’, les producteurs de pommes de terre affectionnent particulièrement les machines et la technologie d’AVR, qui leur permettent d’accroître l’efficacité de la plantation et de l’arrachage des pommes de terre. Les machines AVR sont de plus en plus souvent équipées de capteurs connectés […]

None

  • L’intelligence artificielle aura un impact plus fort encore que le PC

    L’intelligence artificielle aura un impact plus fort encore que le PC

    L’intelligence artificielle modifiera considérablement notre environnement de travail et de vie au cours des années à venir. « Pour nous, le défi majeur dans ce domaine consiste à inspirer et assister nos clients », souligne Rudy Van Hoe, CTO de Microsoft Belgique. Si le grand public associe toujours Microsoft au système d’exploitation Windows, la priorité absolue du […]

Presse

Récits de clients

Security & Privacy