un homme tenant une bombe de peinture

Que retenir de la transformation numérique d’AkzoNobel

Bruno Schroder

Bruno Schroder

National Technology Officer

Temps de lecture, 3 min.

Les entreprises avisées recherchent constamment comment améliorer ce qu’elles font et se distinguer de la concurrence. Qu’il s’agisse de restructuration organisationnelle ou du développement de modèles économiques entièrement nouveaux, cette quête continue d’amélioration prend diverses formes. Mais presque tous les plans des dirigeants d’entreprise modernes présentent un point commun : l’accent mis sur l’innovation technologique.

On pourrait croire qu’introduire une nouvelle technologie, c’est un pari gagné d’avance pour les dirigeants d’entreprise qui souhaitent donner un coup de pouce à leurs sociétés. Mais la décision intervient toujours après avoir considéré minutieusement quel sera l’impact de cette technologie sur les structures organisationnelles existantes.

Quels sont donc les éléments à prendre en compte lorsqu’on introduit une nouvelle technologie pour que son assimilation soit aussi aisée que possible ?

Réduire la rupture culturelle de la nouvelle technologie

Une entreprise prospère résulte du délicat équilibre entre différents éléments, chacun ayant son propre rôle. Comparable à une montre suisse, son réseau complexe d’engrenages et de roues se meut à l’unisson pour atteindre des ambitions et objectifs bien précis.

C’est pourquoi introduire soudainement une nouvelle technologie peut initialement avoir un effet perturbateur, voire déstabilisant, sur la culture d’entreprise, notamment si cette nouvelle technologie exerce une influence transformative sur des processus bien établis. En effet, tout changement constitue un défi à relever sur le lieu de travail.

Et s’il est vrai que l’on retrouve dans la plupart des environnements de travail modernes un large éventail de niveaux d’expérience, et également de rôles, il est clair que la transformation numérique doit allait de pair avec un programme de gestion du changement soigneusement préparé, comme tout autre type d’initiative de restructuration organisationnelle.

Mais à quoi ressemble un tel programme ?

Deux ingrédients clés pour une transformation numérique harmonieuse

Les principes de base de la gestion du changement s’articulent autour de deux thèmes principaux : leadership fort et engagement des employés. Cela n’a dès lors rien de surprenant que le succès de la mise en œuvre à large échelle de nouvelles technologies rentables réside dans l’application de principes simples.

C’est exactement de cette façon que le leader néerlandais du secteur de la peinture et du revêtement, AkzoNobel, a réussi à mettre en place une série de nouvelles technologies liées à l’Internet des objets (IoT) dans quelques-uns de ses sites en Europe.

« Lorsque nous avons commencé à utiliser la technologie de l’IoT dans les ateliers, de nombreux employés en avaient véritablement peur », se rappelle Luca Ottolini, directeur de production chez AkzoNobel Como en Italie.

Mais grâce au leadership fort de Luca et à l’accent qu’il a mis sur le fait d’aider son équipe à s’adapter à la nouvelle technologie, un an plus tard le nouveau système lié à l’IoT est accessible à tous, ce qui profite pleinement à l’entreprise.

AkzoNobel : améliorer la performance des usines grâce à la technologie liée à l’IoT

L’entreprise néerlandaise AkzoNobel est implantée dans plus de 100 pays. La technologie liée à l’IoT Azure a été mise en place pour la première fois dans quelques-unes de leurs usines en Europe. À l’issue d’une période d’adaptation, l’entreprise entrevoit désormais les gains en termes de performance et de productivité découlant d’une plus grande connectivité dans les ateliers.

Lisez leur témoignage complet et découvrez comment AkzoNobel a assuré la transition en ayant recours à la technologie liée à l’IoT Azure..

Livre électronique gratuit : Connectez vos données à votre processus décisionnel

Le Guide de l’IoT pour chefs d’entreprise

Découvrez d’autres articles connexes par industrie :

Commerce de détail

  • Laptop met op het scherm het Hello Customer-dashboard dat klantentevredenheid afbeeldt in de vorm van een taartdiagram.

    Hello Customer, le traitement en mode « intelligence artificielle » du feed-back client

    L’entreprise gantoise Hello Customer met un terme aux longs questionnaires structurés, destinés à recueillir le feed-back des clients. Par un traitement intelligent, alimenté par l’IA (intelligence artificielle) et le cloud Azure de Microsoft, du texte libre est immédiatement interprété et catalogué par apprentissage automatique. Il en résulte une meilleure expérience client et un nombre accru […]

  • Koelkast gevuld met Yoghurt- en kaasproducten in een warenhuis

    Sabcobel dialogue avec des réfrigérateurs via le cloud

    Les exigences de qualité strictes en vigueur dans le secteur agroalimentaire incitent les entreprises à rechercher activement des solutions qui contribuent à garantir cette qualité. Sabcobel, une entreprise familiale installée à Sint-Niklaas et spécialisée depuis trois générations dans le placement d’installations frigorifiques entre autres chez des détaillants tels que Delhaize, s’y prend intelligemment et pour […]

Education

  • Fille en train d'étudier

    Mittelschule Kirchdorf : réinventer l’apprentissage hybride via la numérisation

    « Ce que nous souhaitions vraiment obtenir pour nos élèves et pour nos enseignants, c’était la simplicité. Nos efforts en matière de numérisation nous ont permis de constater que l’utilisation de la technologie en complément de l’enseignement et de l’apprentissage traditionnels constitue un investissement pour l’avenir, non seulement de nos enfants, mais de tous. » […]

Finance

Gouvernement

  • een groep mensen lopen voor een groot gebouw

    Imec montre sa vision de l’urbanisme avec un jumeau numérique d’Anvers

    Comme son nom l’indique, un jumeau numérique (« digital twin » en anglais) est le clone numérique d’un objet. Cette technique est utilisée depuis longtemps dans divers secteurs tels que la construction aéronautique et automobile pour réaliser des tests et des analyses virtuels, et ce, en temps réel. C’est toutefois la première fois qu’une version […]

  • een groot stadslandschap

    La Ville de Gand se fraie un chemin dans la jungle administrative par l’IA

    Pour informer ses citoyens plus rapidement et de manière plus adéquate, la Ville de Gand joue la carte de l’Intelligence Artificielle. La ville a choisi de collaborer avec Nalantis pour la mise en œuvre de Citybot, un chatbot qui permet aux employés de la ville de se frayer un chemin parmi les milliers de décisions […]

Government

Industrie

Santé

Découvrez d’autres articles connexes par dossier :

Astuces

Digital Transformation

None

Presse

  • Econocom va proposer l’HoloLens as a Service

    Econocom va proposer l’HoloLens as a Service

    Le fournisseur IT et financier Econocom proposera dorénavant aux entreprises l’HoloLens de Microsoft en formule d’abonnement. Voilà qui devrait rendre plus supportable le coût du travail en réalité mixte.

Récits de clients

Security & Privacy