Passer directement au contenu principal
Pulse
un groupe de personne utilisant une carte maritime virtuelle
Temps de lecture, 1 min.

Avec plus de 12 000 navires certifiés, le travail de DNV GLconsistant à s’assurer que la construction de ceux-ci soit sécurisée et qu’elle le reste, peut être une tâche compliquée, en particulier lorsqu’il y a 50 000 inspections à effectuer chaque année. Cependant, en utilisant des algorithmes d’apprentissage automatique dans Microsoft Azure, la société augmente non seulement son efficacité et la satisfaction de ses clients, mais elle développe également son activité. En tant que société Microsoft à part entière, DNV GL a commencé à transformer numériquement son activité en automatisant des processus clés.

Des clients satisfaits grâce à des données unifiées

En combinant de grandes quantités de données nouvelles et anciennes venant de clients et d’inspecteurs, et en les associant à des algorithmes d’apprentissage automatique et à la puissance de Microsoft Azure, DNV GL est en mesure de tenir ses promesses envers les clients et d’améliorer son efficacité opérationnelle.

L’effet transformateur de l’apprentissage automatique

De l’acheminement des requêtes techniques des clients vers les experts appropriés en quelques secondes seulement, à l’attribution de schémas complexes aux documents correspondants, l’automatisation et l’apprentissage automatique transforment le mode de fonctionnement de DNV GL, tant au sein des bureaux que pour ses inspecteurs sur le terrain.

L’apprentissage automatique signifie qu’il suffit d’une fraction de seconde pour acheminer un courrier électronique. Nous sommes en mesure de nous développer et de promettre à nos clients une réponse dans les quatre heures en nous y consacrant entièrement, sans perdre la moitié du temps à retrouver le courrier.

Kristian Ramsrud, Machine Learning Team Lead, Maritime Production Systems, DNV GL

Découvrez le récit complet du client.

Rapport gratuit - L’intelligence artificielle en Belgique et Luxembourg: comment 277 grandes entreprises européennes utilisent l’IA dans leur business.

Découvrez comment vos pairs en Europe occidentale et en Belgique, utilisent l’IA pour digitaliser et transformer leurs organisations.

Education

Finance

Government

  • een groep mensen lopen voor een groot gebouw

    Imec montre sa vision de l’urbanisme avec un jumeau numérique d’Anvers

    Comme son nom l’indique, un jumeau numérique (« digital twin » en anglais) est le clone numérique d’un objet. Cette technique est utilisée depuis longtemps dans divers secteurs tels que la construction aéronautique et automobile pour réaliser des tests et des analyses virtuels, et ce, en temps réel. C’est toutefois la première fois qu’une version […]

  • High-Five : sécuriser par le jeu les environs de l’école à Harelbeke

    High-Five : sécuriser par le jeu les environs de l’école à Harelbeke

    Nous avons rendu une petite visite à Jeanne, une élève de quatrième primaire à la Centrumschool à Harelbeke. Dans cette ville, High-Five a développé une solution intelligente dans les environs de l’école pour encourager les enfants à emprunter le chemin le plus intelligent (le plus court et le plus sûr) pour se rendre à l’école […]

Manufacturing

Retail

Santé