Une fille en train d’étudier

Mittelschule Kirchdorf : réinventer l’apprentissage hybride grâce à la digitalisation

Microsoft

Microsoft

Temps de lecture, 9 min.

« Notre ambition était de simplifier les choses, tant pour les élèves que pour les enseignants. Grâce à nos efforts de digitalisation, nous avons réalisé qu’utiliser la technologie en complément de l’enseignement et de l’apprentissage traditionnels représentait un investissement dans l’avenir, et pas seulement pour les enfants mais pour tout le monde. »

Martin Schnetzer, enseignant et administrateur informatique à l’école Mittelschule Kirchdorf en Autriche, revient sur l’itinéraire de digitalisation que son établissement a suivi au cours de l’année écoulée, et nous explique comment l’adoption de Microsoft Teams et des appareils Surface a contribué à la réussite de ce processus.

C’est en se rendant à un congrès sur l’enseignement que M. Schnetzer a eu l’idée de mettre son école sur la voie d’une importante transformation numérique. La démarche ne se limitait pas à suivre une technologie de dernière génération, mais visait également à créer un état d’esprit et une culture numériques appelées à façonner l’approche pédagogique de l’établissement.

« Notre objectif n’était pas de remplacer les moyens d’enseignement et d’apprentissage indispensables aux élèves, mais de les renforcer grâce à une intégration harmonieuse de la technologie dans la salle de classe », explique l’enseignant. « Et les résultats obtenus nous ont prouvé que c’était possible. »

Une école suscite l’enthousiasme de toute une collectivité

La transition numérique de l’école Mittelschule Kirchdorf a débuté en mai 2019, lorsque M. Schnetzer s’est rendu au salon Didacta Digital de Linz (Autriche). « Je me suis arrêté au stand de Microsoft et j’ai été enchanté par l’assistance que j’ai reçue de son personnel, notamment des MIE Experts (Microsoft Innovative Educator) », raconte-t-il. « Ils m’ont montré plusieurs applications et systèmes, puis ils m’ont expliqué comment les utiliser sur le plan pédagogique et comment les déployer dans notre école. J’étais convaincu que c’était la technologie dont nous avions besoin. »

Située à Lustenau, bourg le plus peuplé d’Autriche, l’école Mittelschule Kirchdorf compte environ 35 enseignants et 220 élèves. Tous les parents d’élèves, et plus particulièrement ceux de ménages à faible revenu, espèrent que leurs enfants pourront accéder à un bel avenir grâce à une bonne éducation.

L’école est toujours en quête d’innovation, à la recherche de moyens qui lui permettent de renforcer l’intégration et l’égalité parmi ses élèves, l’objectif étant de donner à chacun d’eux les moyens d’en faire plus, peu importe le milieu dont il est issu. Pour M. Schnetzer, la clé du succès de cette mission se trouvait dans les technologies qu’on lui avait présentées le jour du congrès.

À l’été 2019, Martin Schnetzer et Sabine Müller, la directrice de l’établissement, s’étaient mis à analyser les mécanismes de l’école en associant peu à peu le reste de leurs collègues à leur projet. Ils le savaient bien : pour faire approuver les technologies par les autorités éducatives et pour s’assurer que l’école en bénéficie, ils devaient élaborer un projet numérique visant à rendre l’enseignement flexible, centré sur l’élève et accessible à tous les apprenants et enseignants, quel que soit l’emplacement de ceux-ci.

Fort heureusement pour l’école, la digitalisation du secteur de l’éducation était en passe de devenir une priorité pour le Ministère autrichien de l’éducation et la municipalité locale. Ces autorités ont donc apporté leur soutien au projet et ont accepté de financer la distribution d’appareils Microsoft Surface dans l’école, ainsi que d’autres dispositifs que les élèves les plus défavorisés pouvaient utiliser à la maison.

Une crise mondiale provoque une accélération du changement

« Notre vision est fondée sur un processus d’apprentissage fluide », explique M. Schnetzer. « Il nous a paru important de créer une solution d’apprentissage et d’enseignement hybrides, ayant la capacité de fonctionner sur n’importe quel appareil et en tout lieu, afin que tous les élèves aient des chances égales. »

En septembre, l’école avait déjà configuré tous ses appareils Microsoft Surface et elle n’a pas tardé à associer Microsoft 365 à chacun des comptes utilisateur. Mais face à l’émergence de circonstances extérieures, l’équipe du projet a été amenée à revoir le plan d’exécution progressif qu’elle avait initialement prévu pour la suite du déploiement.

« Quand la pandémie mondiale de COVID-19 est entrée en scène, nous avons réalisé qu’il fallait agir très vite pour éviter une interruption de l’enseignement et de l’apprentissage », raconte Sabine Müller. « Nous avons dès lors accéléré la mise en œuvre de notre projet numérique pour nous préparer au nouveau paysage de l’enseignement. »

En deux semaines seulement, l’équipe est parvenue à déployer Microsoft 365 et Microsoft Teams dans toute l’école, après qu’un petit nombre de classes a été sélectionné pour tester ces outils et évaluer les besoins correspondants. « La mise en place de ce nouvel environnement nous a rendus nerveux », confie-t-elle, « mais, au final, tout s’est déroulé rapidement et sans heurts… et cette transition a apporté plus de bienfaits à l’école que nous ne l’avions imaginé. »

L’enseignement et l’apprentissage hybrides se révèlent bénéfiques

L’établissement scolaire a fait appel à Microsoft Intune pour assurer la prise en charge de tous ses appareils à partir d’un système centralisé. « Microsoft Intune est très facile à gérer », explique M. Schnetzer. « Les élèves n’ont qu’à démarrer leur appareil et ils accèdent à un environnement prêt à l’emploi. » L’équipe du projet a créé deux groupes dans Intune qui tenaient compte des besoins respectifs des enseignants et des élèves. Elle y a ensuite distribué les applications et les paramètres correspondants.

« Nos enseignants ont réalisé des cours en présentiel, des séances de formation en ligne ainsi que des leçons d’appui individuel », ajoute M. Schnetzer. « Ce processus leur a permis de consolider leurs compétences numériques et d’être à l’aise pour enseigner dans ce nouvel environnement hybride. » D’autre part, la communication entre le corps enseignant et les employés administratifs s’est considérablement améliorée car le personnel bénéficie désormais d’une structure plus claire et plus simple, assortie de salles de conférence virtuelles.

Les éducateurs peuvent également intégrer la Communauté des enseignants Microsoft, une plateforme qui les aide à apprendre, à se développer et à échanger les uns avec les autres. M. Schnetzer y a ainsi obtenu le titre de « MIE Expert » (Microsoft Innovative Educator) qui récompense les enseignants avant-gardistes du monde entier.

« Je suis ravi d’appartenir à la communauté des MIE Experts », affirme-t-il. « Si j’ai des questions, je les publie dans Microsoft Teams et j’obtiens des réponses de tous les participants. Moi et mon école pouvons ainsi trouver des solutions aux différents problèmes auxquels je fais face. »

Pour l’enseignement au quotidien, les éducateurs peuvent désormais envoyer des documents, des devoirs et des instructions dans OneNote, ce qui permet aux élèves d’apprendre depuis n’importe quel endroit, même en cas d’absence pour maladie. En tenant compte des mesures de distanciation sociale en lien avec la pandémie, l’école a élaboré un horaire qui permet d’alterner la présence de petits groupes d’élèves dans l’établissement. Pour les enfants qui restent à la maison, la méthode est simple : il leur suffit de se connecter à Microsoft Teams pour visualiser leurs professeurs et communiquer avec eux en direct.

En plus de permettre aux enfants d’apprendre depuis n’importe quel endroit, la nouvelle technologie contribue de manière essentielle à leur bien-être. « Grâce à Microsoft Teams, les élèves bénéficient à présent d’une connexion optimale au monde numérique », explique M. Schnetzer. « À la fin de chaque leçon, les élèves ont la possibilité de se rendre dans des salles de discussion pour bavarder entre eux. Ces interactions sociales ont permis d’atténuer le sentiment de solitude et d’isolement des enfants. »

L’avenir de l’innovation pédagogique

Même s’il est difficile de prévoir ce que le monde de demain nous réserve, les responsables de la Mittelschule Kirchdorf espèrent que les autorités ministérielles et municipales vont continuer, sur le long terme, de participer à leur initiative de transformation numérique. En attendant, l’école ne cesse de rechercher des solutions pour s’améliorer et innover.

« Notre école bénéficie actuellement d’une nouvelle mesure gouvernementale appelée « stratégie en huit points » », explique M. Schnetzer. « Cette mesure permet aux élèves de première et deuxième année de recevoir un appareil de la part de l’État, pour apprendre à utiliser la nouvelle technologie que nous avons intégrée. C’est une formidable initiative. »

Pour les personnes qui fréquentent la Mittelschule Kirchdorf où y travaillent, c’est une évidence : si le projet de digitalisation est une réussite, c’est parce que l’école ne s’est pas contentée de distribuer des appareils aux élèves.

« Nous espérons que d’autres écoles en Autriche et en Europe s’inspireront de cet exemple pour fournir des appareils à leurs élèves mais aussi pour élaborer leur propre projet numérique : une solution globale qui favorise une éducation hybride et centrée sur l’apprenant, et qui permet d’améliorer le bien-être des employés comme des élèves », affirme M. Schnetzer.

Il poursuit : « Et surtout, nous espérons que d’autres écoles verront à quel point il est simple de réaliser une transformation numérique. Les enseignants ne doivent pas hésiter à adopter de nouvelles technologies. D’ailleurs, nous encourageons les écoles à en faire l’essai pour constater d’elles-mêmes les résultats étonnants qu’elles peuvent en tirer. »

Devices for education

Get classroom-ready with Windows 10 devices that are easy to set up and manage

Découvrez d’autres articles connexes par industrie :

Éducation

Finance et assurances

Gouvernement

Government

Industrie

Retail

Santé

Découvrez d’autres articles connexes par dossier :

Astuces

  • Un groupe composé de deux employées et un employé de bureau en pleine réunion de réflexion dans un bureau informel. Les deux femmes utilisent leurs ordinateurs portables ; l’homme est quant à lui en train d’écrire. Un grand écran est affiché en arrière-plan.

    Les tendances de la vente moderne pour 2019 en cinq webinaires

    Chaque jour, la relation entre les acheteurs et les vendeurs devient de plus en plus complexe. Chaque relation potentielle implique de trouver le bon acheteur, de comprendre parfaitement son activité, d’assurer un suivi de l’évolution du cycle d’achat, et de susciter l’intérêt de l’acheteur à l’aide du contenu approprié – quand et comme il le […]

Digital Transformation

Presse

Sécurité et vie privée

Témoignages de clients