Passer directement au contenu principal
Pulse
un homme assis sur une chaise

Six méthodes pour accélérer la reprise et renforcer la résistance des activités grâce à la technologie

Matthijs Van Sterkenburg

Matthijs Van Sterkenburg

Microsoft, Applications & Infrastructure

Temps de lecture, 7 min.

Le Forum économique mondial de Davos (FEM) fait toujours couler beaucoup d’encre, que ce soit dans les journaux ou les réseaux sociaux. Chaque année, des chefs d’État et personnalités du monde entier se réunissent dans la petite station des Grisons pour prononcer des discours qui feront le tour de la planète.

Il n’est donc pas étonnant que la prédiction de 2018, selon laquelle l’automatisation et l’intelligence artificielle pourraient supprimer 75 millions d’emplois d’ici 2022, ait fait la une des journaux et enflammé les débats en ligne. Pourtant, cette prédiction comportait une note positive que la presse avait tendance à délaisser : ces mêmes technologies pourraient également créer 133 millions de postes grâce à une redistribution du travail entre humains et machines.

Bien entendu, personne à Davos n’aurait pu prévoir la crise sans précédent que le monde allait subir en 2020, ni l’accélération qu’allait connaître la transformation numérique par la suite. Si tout le monde s’accorde pour dire que l’avenir appartient aux technologies numériques, une chose est désormais indéniable : l’avenir approche plus vite que le FEM ne l’avait prévu.

Cet élan qu’a pris la transformation numérique se constate partout. Le télétravail s’est généralisé dans l’ensemble du secteur tertiaire. Les acteurs des secteurs primaires et secondaires axent en priorité leurs nouvelles stratégies sur l’évolution numérique. Les enseignants donnent des cours à distance, tandis que les étudiants apprennent à la maison. Enfin, les livraisons de plats à domicile n’ont jamais connu autant de succès qu’à présent, malgré l’assouplissement des mesures appliquées au milieu de la restauration.

Les compétences IT sont indispensables à la reprise et à la résilience des activités

Si les 133 millions d’emplois prédits par le FEM deviennent un jour réalité, nous devrons nous atteler à résoudre un problème urgent : le déficit de compétences.

Bien avant la crise du coronavirus, une enquête de Global Knowledge a révélé que plus de deux-tiers des décideurs informatiques font état d’un écart entre le niveau de qualification de leur équipe et les connaissances requises pour atteindre les objectifs de leur entreprise. Si la blockchain, l’intelligence artificielle et l’informatique cognitive figurent en tête des compétences les plus recherchées, le déficit s’étend à l’ensemble des connaissances informatiques. En effet, 38 % des personnes interrogées ont déclaré avoir du mal à trouver une main-d’œuvre qualifiée dans le domaine de la cybersécurité, et 29 % citent le cloud computing comme un défi en matière de recrutement. Pour environ 25 % des répondants, la virtualisation, la mise en réseau et l’Internet des objets (IoT) figurent parmi les priorités d’avenir.

Ainsi donc, lorsque la crise liée à la COVID-19 commencera à s’estomper, la technologie et le développement des compétences devront clairement être au cœur de toutes les stratégies d’entreprise.

Six moyens de renforcer ses activités post-Covid grâce à la technologie

Aujourd’hui, nombreuses sont les entreprises internationales qui ne parlent plus en termes de sauvetage, mais de « reprise et résilience ». Si ces mêmes entreprises envisagent de créer les 133 millions de nouveaux emplois que le FEM a prédits, elles devront tenir compte de six conseils essentiels qui portent sur l’utilisation de la technologie.

  1. Entretenez la pratique du travail à distance

Si de nombreux États ont pris des mesures qui vont dans le sens d’un retour à la normale, cela ne veut pas pour autant dire que nous sommes à l’abri de nouvelles flambées locales, voire d’une deuxième vague épidémique. Il se peut même que certains territoires en soient ramenés à imposer un nouveau confinement. À ce titre, il est important que les entreprises investissent dans les meilleurs outils, afin de promouvoir le travail d’équipe et la communication en tout lieu et sur tout type d’appareil : ordinateurs de bureau, ordinateurs portables, tablettes, smartphones, etc.

Dans ce domaine, Microsoft Teams compte parmi les plateformes les plus prisées au monde. Grâce à elle, les entreprises disposent d’un environnement complet et modulable qui facilite le télétravail et vient soutenir la vaste étendue des fonctionnalités offertes par Office 365. Vous pouvez accéder à différentes formations gratuites par le biais du programme Level Up de Microsoft.

  1. Renforcez vos mesures de cybersécurité

Au beau milieu de la crise, de nombreuses entreprises ont cherché tant bien que mal à poursuivre leurs activités, quitte à reléguer la sécurité au second plan. Étant donné que les pratiques de télétravail sont appelées à se prolonger même après l’éradication du virus, les entreprises doivent impérativement renforcer leurs mesures de protection des données. Dans ce cadre, Microsoft propose tout un éventail de solutions rapides et de conseils utiles, ainsi que de nombreuses informations sur l’authentification multifacteur, le Microsoft Secure Score (score de sécurité Microsoft), le modèle de sécurité Zero Trust (confiance zéro) et bien d’autres choses encore.

  1. Accélérez le processus d’innovation

En étant aptes à créer rapidement de nouvelles solutions, les organisations peuvent s’adapter aux fluctuations du marché et assurer la continuité des activités, tout en prenant une longueur d’avance sur la concurrence. C’est exactement ce qu’a fait une agence d’expérience numérique suisse en développant un chatbot qui fournit des informations fiables et validées par le biais d’une interface conversationnelle sur la COVID-19.

En matière de plateforme Cloud, Microsoft propose Azure, une infrastructure à la pointe du secteur. Utilisée aux quatre coins du monde par toutes sortes d’organisations, elle offre aux entreprises un environnement idéal pour actualiser des applications existantes ou en créer de nouvelles. À ce sujet, le programme Level Up de Microsoft propose bon nombre de cours et de certifications, qui vont des connaissances élémentaires avec les « Principes de base d’Azure » aux compétences avancées en science des données avec les « Parcours d’apprentissage AI Business School ».

  1. Favoriser la vente et les services à distance

Après l’épidémie du coronavirus, il sera plus que jamais essentiel d’offrir un service rapide et instantané aux clients. À titre d’exemple, le célèbre fabricant de chaussures Dr. Martens est aujourd’hui à même de répondre rapidement aux fluctuations de la demande et de livrer ses produits sans délai en utilisant des indications d’inventaire fournies en temps réel. Grâce à des outils tels que Microsoft Dynamics 365, les entreprises peuvent doper les ventes en ligne et améliorer l’expérience d’achat personnalisée. Comme dans le cas d’Azure, Microsoft propose plusieurs cours gratuits pour apprendre à utiliser la technologie.

  1. Donnez aux développeurs les moyens de collaborer à distance

Les entreprises qui emploient des développeurs en interne le savent bien : le télétravail est souvent à l’origine d’une baisse de la qualité du travail. Avec Microsoft Azure, toutefois, les développeurs peuvent à la fois programmer et déployer des logiciels à distance en gérant les ressources d’infrastructure, en créant des applications sans serveur et en constituant des workflows automatisés.

  1. Transférez davantage de vos infrastructures dans le Cloud

Pour faire face à la crise actuelle et à un avenir économique encore incertain, de nombreuses entreprises suisses ont dû recourir à des prêts bancaires et à des réductions de coûts, une situation amenée à se prolonger dans le temps.

Lorsqu’il s’agit de réduire les coûts, les entreprises ont tout intérêt à opter pour des modèles à la demande, comme ceux que proposent la plateforme Cloud de Microsoft. Transférer vos infrastructures informatiques vers Azure vous permettra ainsi d’optimiser les coûts et de renforcer la résistance de vos activités commerciales. À cet égard, Microsoft a créé un outil qui permet d’estimer les économies que vous pouvez réaliser en transférant vos charges de travail vers Azure.

Désormais, vous pouvez donner un coup de pouce à votre carrière grâce à des cours et certifications en ligne gratuits.

Découvrez le programme Level Up de Microsoft pour renforcer dès maintenant vos compétences Cloud.