Passer directement au contenu principal
Pulse
Un homme assis souriant à la caméra

dacadoo : donner accès à un avenir plus sain et un monde meilleur par la voie numérique

Microsoft

Microsoft

Temps de lecture, 9 min.

« Il y a 530 ans, Léonard de Vinci a tenté de définir la qualité de la vie humaine. Un demi-millénaire plus tard, nous faisons la même expérience mais avec d’autres technologies. »

Tout comme de Vinci, Peter Ohnemus aspire à jouer un rôle important dans l’histoire de l’humanité. Ce PDG du fournisseur de solutions de santé et d’Insurtech à l’échelle internationale revient sur l’incroyable trajet que son entreprise a parcouru depuis sa fondation il y a 10 ans.

« Nous avons démarré en 2010, avec pour objectif d’améliorer la santé dans le monde », explique M. Ohnemus. « L’idée était de quantifier la santé humaine à l’aide d’un nombre unique compris entre 0 et 1000. Pour commencer, nous avons recruté 27 analystes de données qui ont passé les cinq années suivantes à nous faire réaliser cet objectif. »

Lancée en 2015 par dacadoo, la plateforme Indice de Santé a eu un impact considérable sur le secteur des assurances vie et maladie. Grâce à elle, des géants du domaine tels que Manulife et Aon ont pu fournir à leurs millions de clients des indications précises et utiles concernant leur santé et leur bien-être.

À mesure que l’entreprise se développait et augmentait le nombre de ses produits, son besoin de s’étendre à l’international s’accroissait également. Une migration dans le Cloud s’est donc imposée comme une solution évidente.

« Le choix de Microsoft nous a semblé tout naturel parce que son partenariat pouvait nous aider à déployer l’Indice de Santé et la Plateforme d’engagement pour la santé à un niveau mondial », se félicite M. Ohnemus. « D’après nous, Microsoft est un fournisseur de technologies qui souhaite vraiment amener ses clients vers la réussite. »

Création d’une vitrine numérique pour l’assurance vie et maladie

L’effectif de dacadoo ne se limite plus aux 27 analystes initialement embauchés par M. Ohnemus en 2010 ; l’entreprise suisse compte aujourd’hui 115 employés dans 7 pays, un nombre encore relativement faible pour une entreprise dont les produits peuvent desservir 200 millions de personnes dans le monde.

« Nous offrons nos services à 35 des 100 plus grands prestataires d’assurance vie et maladie dans le monde », explique le PDG. « Quand vous voyez avec quelles grandes entreprises nous travaillons, vous pouvez vous demander ce qui les a incitées à choisir un si petit fournisseur comme partenaire mondial. »

« La raison est toute simple », ajoute-t-il. « Nous avons conçu un moteur de Ferrari – la plateforme Indice de Santé – auquel nous avons ajouté une API. Les entreprises peuvent ainsi intégrer notre moteur de luxe à leur propre bolide de santé, si vous me permettez l’expression. »

Pour qualifier en temps réel la santé des personnes en leur attribuant une note comprise entre 0 et 1000, la Plateforme d’engagement pour la santé de dacadoo se base sur plus de 300 millions de personnes-années de données cliniques, soit l’un des jeux de données les plus importants au monde. « Ce système fournit une vue globale de la santé en intégrant les traqueurs d’activité, capteurs biologiques et dispositifs médicaux de votre choix. Vous obtenez un indice en temps réel que vous pouvez consulter sur votre smartphone, votre ordinateur portable ou votre montre connectée », explique M. Ohnemus.

Plateforme d’engagement pour la santé sur un appareil mobile

L’Indice de Santé ayant obtenant une réputation mondiale, dacadoo a diversifié et élargi son portefeuille de produits en créant le Lifestyle Navigator en 2016 – un outil basé sur l’intelligence artificielle qui contient 4 000 règles de vie saine autour de facteurs comme l’activité, le stress, la qualité du sommeil et l’alimentation –, et le Risk Engine en 2018, un moteur qui calcule les risques de mortalité et de morbidité en temps réel.

« Nous nous appuyons sur l’intelligence artificielle et l’apprentissage automatique pour vous suggérer des moyens d’améliorer votre mode de vie », résume M. Ohnemus. « Voilà pourquoi les compagnies d’assurances de grande envergure font de dacadoo la vitrine numérique de leur offre d’assurance vie et maladie. »

En quête d’une extensibilité dans le Cloud

« Au démarrage d’une entreprise, l’objectif n’est pas de fournir des résultats hors pair », explique Sandro Toneatto, le directeur technique de dacadoo. « On essaie plutôt de démontrer le bien-fondé, la solidité, la sécurité et la faisabilité de notre concept. »

Telle était la situation de l’entreprise en 2018, lorsqu’elle a pu démontrer l’efficacité de ses trois solutions interconnectées. « La plateforme que nous avions servait essentiellement de modèle de présentation », raconte M. Toneatto. « Nous pouvions l’emmener chez nos clients pour en présenter le fonctionnement mais, à un moment donné, il a fallu songer à son évolutivité. C’est là que nous nous sommes mis à envisager le Cloud comme une solution à long terme. »

Fin 2019, l’équipe de dacadoo s’est penchée sur la migration de son infrastructure dans le Cloud. « À ce stade, nous avons constaté que les acteurs de la santé avait tendance à privilégier Azure par rapport à d’autres plateformes Cloud, parce que les intérêts de celles-ci sont jugées incompatibles avec ce secteur », déclare M. Toneatto.

« Azure nous a donc parfaitement convenu. »

Pour se préparer à la migration, l’entreprise a sollicité l’aide d’une équipe d’experts. « La phase d’apprentissage a été très intensive, mais Microsoft nous a apporté un énorme soutien pour tout transférer dans le Cloud », explique M. Toneatto.

Le processus s’est déroulé en deux étapes. La première, que M. Toneatto appelle « portage », consistait à transférer la plupart des données dans le Cloud à partir des différents centres de données existant au niveau local. Passée la première étape, l’entreprise s’est rendu compte qu’elle pouvait accéder à d’innombrables possibilités avec le Cloud.

« Le véritable changement a eu lieu dans les 6 derniers mois du processus, alors que notre infrastructure s’apprêtait à être entièrement basée dans le Cloud », raconte M. Toneatto. « Nous pouvons désormais profiter de plus de fonctionnalités et accéder à des environnements de type « Zero Trust » (confiance zéro). Nous avons aussi fait d’énormes investissements dans l’automatisation et l’infrastructure en tant que code avec la CI/CD. »

Cette démarche a été très favorable à l’entreprise.

Un service Cloud sécurisé et évolutif

Les entreprises qui exploitent des données touchant à la santé et au mode de vie font naturellement preuve de prudence à l’égard de la sécurité, de la confidentialité et du traitement des données. « Quand nous avons démarré l’entreprise, aucun prestataire de santé au monde ne voulait avoir affaire au Cloud », raconte M. Ohnemus.

« Les craintes vis-à-vis de la sécurité étaient telles que le sens commun les poussait à disposer de leur propre centre de données. Nous avons installé notre premier centre de données dans les alpes suisses, un environnement qui devait lui procurer un maximum de sécurité. »

Mais au fil du temps, la situation a évolué. La confiance à l’égard de la sécurité et de la fiabilité des plateformes Cloud de grande ampleur s’est accrue.

« S’agissant de sécurité, Microsoft investit des sommes bien plus importantes que n’importe quel petit fournisseur d’hébergement », explique M. Toneatto. « Cette réalité, les acteurs du secteur l’ont très bien comprise au cours des deux dernières années. »

La sécurité accrue d’Azure n’est toutefois pas le seul atout qui permet à dacadoo d’en faire plus pour ses clients. Il y a également l’aspect évolutif. « L’utilisation de Kubernetes sur Azure nous donne les moyens de gérer la capacité nécessaire au développement des clients de grande envergure », explique Toneatto.

« Essayez un instant d’imaginer l’échelle dont il est question. Imaginez qu’un client nous appelle pour nous demander d’intégrer sa base d’utilisateurs thaïlandais dans sa plateforme, ce qui correspondrait à l’ajout de 30 à 40 000 utilisateurs. Avec Azure, nous pouvons lui créer un nouvel espace en quelques heures, alors que cette même opération prenait auparavant deux semaines.

« En plus, nos développeurs adorent cette plateforme », ajoute-t-il. « Grâce au changement de modèle, qui a modifié la conception et le déploiement des logiciels, leur charge de travail s’est allégée. À présent, les développeurs peuvent se concentrer sur la création de logiciels et n’ont plus à gérer une multitude d’autres éléments comme c’était le cas auparavant. »

Une entreprise adaptée aux besoins des générations futures

En s’entretenant avec M. Ohnemus et son équipe, on comprend que l’entreprise est attentive aux tendances mondiales en matière de santé, d’alimentation et de mode de vie, et qu’elle y réagit en créant des produits adaptés aux besoins de ses futurs clients.

« J’ai 55 ans », explique M. Ohnemus. « Je crois que les changements que traverse actuellement la société sont les plus importants que nous ayons connu depuis la Seconde Guerre mondiale. Ce n’est pas à cause du COVID-19 que je le dis, mais parce que j’ai des enfants âgés entre 18 et 26 ans.

« Cette génération, je l’appelle « génération des consommateurs engagés » », ajoute-t-il. « À mon époque, nous voulions simplement passer notre permis de conduire et nous acheter une première voiture. Mais les consommateurs du futur seront bien plus responsables. Ils se soucieront de problèmes auxquels nous ne faisions pas attention, en se demandant par exemple si manger de la viande est bon pour l’environnement, si c’est une pratique viable, ou si c’est bon pour la santé. Du point de vue de la science comportementale, il s’agit là d’un énorme changement. »

Dans l’optique de son PDG, dacadoo va continuer à développer des produits conçus pour cette « génération de consommateurs engagés », en intégrant une fonctionnalité vocale à l’Indice de Santé et au Lifestyle Navigator. Les applications fourniront ainsi des conseils en temps réel, qui permettront aux utilisateurs de faire de meilleurs choix de vie et d’alimentation.

« J’espère que d’ici cinq à dix ans, on fera davantage attention à sa santé et qu’on prendra mieux soin les uns des autres », explique M. Ohnemus.
« Car je crois vraiment que nous devons rendre le monde meilleur. »

Apprenez-en davantage sur dacadoo en accédant à leur site Web.

E-book gratuit : Analyse de L'IA : 10 applications réelles dans le domaine de la santé

Cet e-book interactif vous permettra de dissiper le mystère qui entoure l'intelligence artificielle (IA) et de découvrir en quoi celle-ci peut contribuer à surmonter les défis dans le domaine de la santé.

Éducation

Finance et assurances

Gouvernement

  • Deux personnes utilisent une Surface Go au bureau

    Comment la technologie transforme le travail de l’État

    Les administrations publiques ont la responsabilité ultime de leurs citoyens. Elles fournissent des services uniques dont chaque individu est dépendant. Qu’il s’agisse de santé, d’éducation, de commerce, de routes, de voies ferroviaires ou d’approvisionnement en eau, les institutions gouvernementales doivent constamment être à l’avant-garde des tendances sociales et numériques. Les technologies basées sur le Cloud […]

Industrie

Retail

Santé