Passer directement au contenu principal
Koffiecup wordt gecontroleerd

L’innovation industrielle fait la promotion d’une Europe sans allergies

Myriam Broeders

Myriam Broeders

Chief Technology Officer

Temps de lecture, 5 min.

Cela fait plus d’une heure que vous êtes à l’épicerie de quartier et vous en êtes toujours au même rayon.Alors que les autres chalands vous regardent analyser le contenu nutritionnel ou la valeur diététique de chaque étiquette alimentaire, songeant que vous êtes trop soucieux de votre santé, vous savez que l’exercice n’est pas à prendre à la légère.

Si vous ou l’un de vos proches souffrez d’une forme grave et incapacitante d’allergie, causée par des aliments, des animaux ou des pollens, alors vous savez combien l’éventualité d’une crise d’asthme, d’un choc anaphylactique voire d’un décès dû à une réaction allergique peut être angoissante au quotidien. Si le nombre de réactions mortelles reste heureusement faible, 150 millions d’Européens allergiques vivent avec cette peur et les pronostics ne sont malheureusement pas encourageants. D’ici à 2025, jusqu’à 235 millions d’Européens pourraient être touchés et l’« allergie » pourrait bien devenir la maladie chronique la plus répandue sur le continent.

Certes, les normes européennes de classification, d’étiquetage et d’emballage restent parmi les plus strictes au monde mais la complexité de la production alimentaire moderne et des chaînes d’approvisionnement mondiales ne permet pas encore aux industriels de garantir l’absence totale de traces d’allergènes tels que le lait, l’œuf ou les noix dans leurs produits.

Comment pouvons-nous relever ce défi et acheter des aliments en toute confiance pour satisfaire notre besoin le plus fondamental : manger ?

Greiner Packaging, l’un des principaux fabricants européens d’emballages plastiques, révolutionne le processus de production d’emballages pour lutter contre la contamination alimentaire. L’entreprise autrichienne a mis au point une « technologie multibarrières » (MBT) capable de mieux préserver les aliments pour bébés, les plats préparés, les aliments pour animaux de compagnie ainsi que les capsules de café si chères aux consommateurs. La MBT vise à protéger de l’environnement externe le contenu des emballages alimentaires et à préserver la fraîcheur des produits sans adjonction de conservateurs potentiellement allergènes.

De plus, ce procédé est entièrement automatisé, sans contact et surveillé 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 par un système de vidéosurveillance. Grâce aux données capturées et analysées depuis Microsoft Azure, puis traitées à l’aide de l’intelligence artificielle, Greiner peut également identifier des tendances et anticiper des erreurs potentielles dans le cycle de fabrication afin de minimiser les risques d’erreur humaine, éliminer les produits contaminés ou rejetés de la chaîne d’approvisionnement, et assurer un meilleur contrôle de la qualité sur ses 19 sites répartis dans le monde entier.

Malgré l’émergence de processus industriels « sans contact » dans lesquels aucun employé n’est exposé aux produits, de nombreux fabricants placent encore l’être humain au cœur de leurs activités. Pourtant, les vêtements des travailleurs sont souvent à l’origine d’une contamination croisée en raison de la facilité avec laquelle ils récoltent et propagent facilement les bactéries et les allergènes dans l’usine.

Soucieuse d’aider les entreprises à surmonter ce défi, la société Lindström, l’une des plus grandes entreprises de services textiles d’Europe, basée à Helsinki et présente sur 24 marchés en Europe et en Asie, équipe ses vêtements de travail d’étiquettes de radio-identification (RFID) afin d’assurer l’hygiène des travailleurs tout au long du processus de production alimentaire. Stockées sur Microsoft Azure, les données obtenues permettent aux chefs d’équipes en usine de contrôler et d’analyser le cycle de vie des vêtements de travail afin d’en connaître le lieu ainsi que la fréquence d’utilisation, de lavage et d’entretien.

Pour sa part, la société Atria, l’une des principales entreprises alimentaires des pays nordiques, de la Russie et de la région balte, suit les déplacements et l’historique d’utilisation de plus de 30 000 vêtements pour s’assurer que plus de 2 500 employés de production pointent avec des tenues propres et qu’aucun vêtement contaminé n’entre dans ses infrastructures.

Malgré ces efforts, il faut savoir qu’une trace infime de substance allergène suffit à déclencher une réaction anaphylactique grave et potentiellement mortelle. Ainsi, même si la prudence excessive et la mention préventive « Peut contenir » apposée sur les étiquettes constituent de bonnes pratiques, comment les fabricants d’aliments peuvent-ils écarter les allergènes les plus microscopiques de la chaîne de production alimentaire ?

Cela revient à trouver une aiguille dans une botte de foin. Pourtant, le groupe Bühler, fournisseur de solutions pour des entreprises de transformation et de fabrication d’aliments parmi les plus importantes au monde, rend ce dicton obsolète. Il a en effet développé une technologie capable de détecter des toxines présentes dans un seul grain de maïs contaminé parmi des milliers. L’une de ces toxines, l’aflatoxine, est en effet produite par certaines moisissures qui prolifèrent sur les aliments conservés en atmosphère humide et chaude. Véritable poison, elle peut notamment causer le cancer du foie et contribue au retard de croissance de millions d’enfants. En partenariat avec Microsoft, Bühler a ainsi développé une nouvelle technologie de tri intelligent qui utilise l’analyse optique en temps réel dans le cloud pour identifier et extraire les grains de maïs contaminés par l’aflatoxine. Une telle innovation promet un avenir considérablement meilleur pour la santé de millions de personnes.

Vous êtes toujours à l’épicerie. Après encore quelques minutes passées à décrypter la liste des ingrédients, vous finissez par décider qu’il est temps de passer au rayon suivant, D’un rayon à l’autre, vous vous demandez si un jour, vous pourrez remplir votre caddie sans douter après coup de chacun de vos achats. Chaque jour, les fabricants de produits alimentaires européens conjuguent ingéniosité humaine et innovation technologique pour que les millions de personnes allergiques puissent acheter en toute sécurité, bien manger et vivre sans souci. Souhaitons à tous et à toutes un « Bon appétit ! ».

 

 

Livre blanc gratuit : le modèle IA 360°

Apprenez à explorer ce modèle et permettez à votre organisation de réussir en matière d’IA

Essayez Microsoft Azure gratuitement

Commencez à élaborer votre prochaine idée de génie avec Azure

Education

Finance

Government

Manufacturing

  • een klokkentoren op de achtergrond

    Schréder opte pour une approche personnalisée du client avec Dynamics 365

    Les modèles commerciaux évoluent car les technologies ont un impact croissant sur notre façon de travailler. Pour réagir adéquatement à ces changements, il est essentiel d’investir dans une transformation numérique des processus opérationnels. Schréder, entreprise familiale belge et acteur mondial en matière d’éclairage public, opte délibérément pour une nouvelle stratégie numérique. Une tendance majeure sur […]

  • een man en een vrouw staan in een kamer

    Comment Latexco est passée d’une fabrication sur stock à une fabrication sur commande

    La Belgique compte quelques « champions dans leur domaine » plutôt discrets : des entreprises innovantes, actives à l’international, qui excellent dans leur créneau et sont relativement peu connues. Latexco fait partie de cette catégorie. Avec son latex et autres mousses hautement techniques, l’entreprise est le leader du marché mondial dans le secteur de la literie. Pour favoriser […]

Retail

Santé